Témoignages

"Pour faire bref je dirai que ce qui m'a particulièrement plu dans cette formation et qui est assez unique c'est la mixité des personnes formées animateurs, professeurs des écoles et des collèges qui avaient des parcours différents mais probablement aussi une approche différente des sciences. Or après cette formation et la mise en œuvre de leur projet, la dernière journée d'échanges et de présentation des projets a montré que si l'on peut appréhender la démarche d'investigation par des voies différentes, sa mise en œuvre requiert  finalement les mêmes attitudes. En fin de compte, la démarche d'investigation peut être menée à tous les niveaux dès l'instant que l'on se met à la portée des élèves/enfants pour les amener à se questionner et à rechercher des pistes de réponses".

M.Mesguish, professeur relais culture scientifique de la DAAC, membre du groupe de conseillers pour la formation "Biodivers'idées".

"C'est avec plaisir que je vous joins notre vidéo; les élèves se sont donnés à fond pour la terminer à temps. Le projet INQUIRE nous a bien aidées pour les faire avancer. MERCI"

Claudine Pierre, enseignante de collège.

DERNIERES DISCUSSIONS Voir tous les discussions

27/11/12 | France, novembre 2012

Une agriculture rentable avec moins d’herbicides ? C’est possible !

L’usage massif des herbicides dans l’agriculture pose question. Mais pourrait-on s’en passer ? Pour le savoir, l’Inra mène une expérimentation depuis 12 ans en Bourgogne. L’ingénieur de recherche Nicolas Munier-Jolain dresse un bilan plutôt positif de ces systèmes de culture en protection intégrée. En utilisant certains leviers, la quantité d’herbicides utilisés a été divisée par 3 ! Mais aussi voir ou lire "Les moissons du futur" de Marie-Monique Robin. "En appliquant à la terre des recettes industrielles,l'agriculture est en train de créer les conditions de sa propre perte" affirmait en 2011 Olivier de Schutter, rapporteur spécial pour le droit à l'alimentation des Nations Unies, alerté par la crise alimentaire de 2007/2008. Lancée depuis l'après-guerre sous le nom de "Révolution verte", cette agriculture industrielle n'est pas parvenue à nourrir le monde, a épuisé les sols, les ressources en eau, la biodiversité, a largement participé au réchauffement climatique et a poussé des millions de paysans vers les bidonvilles urbains. Il faut changer de paradigme ! http://replay.fr/les-moissons-du-futur-640885

01 Commentaires

Allez sur la page « ressources » pour obtenir de nombreuses idées sur la façon d’enseigner par la démarche d’investigation. Elles ont été collectées à partir de livres, de mallettes pédagogiques et de sites Internet liés aux enseignements dans les jardins botaniques et d’autres cadres d’éducation.

Accessibilité

              

Suivez-nous sur

Soutenu par

  Share on Facebook