Les femmes scientifique

Politique scientifique

14/07/11

Les femmes scientifiques ont besoin d’une meilleure voix


Bien qu’il y ait eu des décennies de prévention, la science est toujours naturellement sexiste. Les femmes sont largement sous représentées parmi les professeurs et dans les académies nationales à travers le monde. C’est un problème coutumier, mais ce qui est encore moins mis en exergue, c’est la façon dont cette discrimination se vit dans le monde scientifique.
Journaliste à Nature, Jennifer Rohn, biologiste cellulaire à l’université de Londres (University College London)  affirme que les hommes experts en science dominent la télévision, la radio et les revues. Elle dit aussi que ce déséquilibre ne peut pas être simplement expliqué par le manque de professeurs féminins, alors que beaucoup d’experts masculins en sont toujours au début de leur carrière académique là où l’équilibre homme-femme est bien mieux respecté.
Que cache le fait que les femmes scientifiques soient absentes dans les médias ? Et pourquoi cela est important ? Jennifer, se demande s’il ne s’agirait pas d’une question de confiance (ce qui ne semble pas gêner les hommes). Elle pense aussi que les femmes sont peut-être mal à l’aise dans la gestion de conflit lors des débats. Est-ce que la démarche d’investigation peut changer la donne ?

http://www.nature.com/news/2010/101208/full/468733a.html

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires. Soyez le premier à commenter avec le forum ci-dessous
Vous souhaitez commenter? vous devez ouvrir votre session ou vous enregistrer auprès du site INQUIRE

Ouverture de votre session      login_join

Accessibilité

              

Soutenu par

  Share on Facebook