Nous connaître

images

INQUIRE : qu’est-ce que c’est ?

Inquire est un projet sur trois ans qui se focalise sur la démarche d’investigation et implique 17 partenaires dans 11 pays européens. Ce projet est financé par la Communauté Européenne avec le septième programme-cadre. Quatorze jardins botaniques y sont impliqués et vont chacun développer une formation d’un an sur la démarche d’investigation, avec l’aide du BGCI (Botanic Garden Conservation International) et de deux universités renommées - le King’s College, au Royaume-Uni et l’université de Brème, en Allemagne. Les cours INQUIRE seront stimulants, formeront des centaines de professeurs/éducateurs et toucheront des milliers d’élèves.

Le contenu de la formation sera axé sur deux thématiques : l’érosion de la biodiversité et les changements climatiques, qui sont reconnus, dans le monde scientifique, comme étant deux problèmes majeurs du 21ème siècle. Le site internet INQUIRE diffuse les informations, les ressources et encourage le dialogue entre les partenaires et les professeurs.

L’objectif des partenaires est que INQUIRE agisse comme un catalyseur, pour former et accompagner de plus en plus de professeurs/éducateurs à l’environnement dans le système IBSE (Inquire Based Science Education = Démarche d’Investigation), et pour qu’ils deviennent des praticiens réfléchis.

 

Pourquoi les Jardins Botaniques ?

Les Jardins Botaniques sont des structures européennes culturelles, scientifiques et pédagogiques des plus appropriées.

Ils détiennent d’importantes collections de plantes et autres objets et ont des connaissances et des compétences en botanique, ethnobotanique et en horticulture. La plupart des jardins européens se situent dans des zones urbaines et cela les rend accessibles à un large public. Les Jardins Botaniques offrent à ce public un lieu unique pour un apprentissage en dehors de la classe. Il permet aux élèves de pratiquer de nouvelles expériences grâce à démarche d’investigation.

Les partenaires INQUIRE

Les partenaires suivants sont impliqués dans le projet :

DERNIERES DISCUSSIONS Voir tous les discussions

27/11/12 | France, novembre 2012

Une agriculture rentable avec moins d’herbicides ? C’est possible !

L’usage massif des herbicides dans l’agriculture pose question. Mais pourrait-on s’en passer ? Pour le savoir, l’Inra mène une expérimentation depuis 12 ans en Bourgogne. L’ingénieur de recherche Nicolas Munier-Jolain dresse un bilan plutôt positif de ces systèmes de culture en protection intégrée. En utilisant certains leviers, la quantité d’herbicides utilisés a été divisée par 3 ! Mais aussi voir ou lire "Les moissons du futur" de Marie-Monique Robin. "En appliquant à la terre des recettes industrielles,l'agriculture est en train de créer les conditions de sa propre perte" affirmait en 2011 Olivier de Schutter, rapporteur spécial pour le droit à l'alimentation des Nations Unies, alerté par la crise alimentaire de 2007/2008. Lancée depuis l'après-guerre sous le nom de "Révolution verte", cette agriculture industrielle n'est pas parvenue à nourrir le monde, a épuisé les sols, les ressources en eau, la biodiversité, a largement participé au réchauffement climatique et a poussé des millions de paysans vers les bidonvilles urbains. Il faut changer de paradigme ! http://replay.fr/les-moissons-du-futur-640885

01 Commentaires

Allez sur la page « ressources » pour obtenir de nombreuses idées sur la façon d’enseigner par la démarche d’investigation. Elles ont été collectées à partir de livres, de mallettes pédagogiques et de sites Internet liés aux enseignements dans les jardins botaniques et d’autres cadres d’éducation.

Accessibilité

              

Suivez-nous sur

Soutenu par

  Share on Facebook